Sur France 5 - Le Mercredi 15 Novembre 2017 - 20:55

Viols sur Mineurs mon combat contre l'oubli


























 

 

Le 20 09 2017

Le cardinal Barbarin à la barre








Télécharger
L'abbé Bilioud condamné pour exhibitionnisme est changé de paroisse...what else ?
transfert de Jérome BILIOUD à la paroiss
Document Adobe Acrobat 402.6 KB

 

 Le 19.09.2017

                                                 Pourquoi le cardinal Barbarin ira au tribunal 

 






 

 17.09.2017

                                                 Pédophilie dans l'Eglise : Le procès des silences du cardinal Barbarin se profile

 







Septembre 2017

Lettre de l'abbé Luc Marie Lalanne adressée aux victimes du Père Preynat :

 

En faite ce n'est pas une lettre c'est juste un mail :

 

Monsieur

Vous avez probablement appris, par voie de presse ou autrement, que le procès canonique contre le P. Preynat est suspendu pour un temps.

Je tiens à vous donner quelques indications à ce sujet.

Comme il a été dit, plusieurs victimes du P. Preynat ont intenté récemment, auprès du Parquet de Lyon, une nouvelle procédure, en citation directe, contre le Cardinal Philippe Barbarin et diverses autres personnes. Pour ne pas interférer de quelque manière que ce soit dans le cours de cette nouvelle procédure, il a paru opportun au Cardinal Barbarin que le cours du procès canonique soit suspendu. Une telle suspension constitue une temporisation dans le cours d’une instruction qui se poursuivra dès que possible.

Les personnes qui ont demandé à être entendues dans le cadre du procès canonique et qui ne l’ont pas encore été, seront convoquées dès la reprise de l’instruction.

Les questions pendantes, dont celle de la réparation des dommages, seront traitées selon le droit, lorsque l’instruction aura repris.

Je vous informerai de la poursuite de l’instruction dès qu’elle aura été décidée.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

 

Abbé Luc Marie Lalanne

Instructeur

 


L'article hallucinant de Xavier Lacroix

Dans la revue « Etudes » de juin 2017, un article (p. 73) est précédé de la mention :

« les victimes, qui sont souvent les grandes oubliées ». Mais qui sont les victimes ?

 

L’article et son auteur présupposent que les seules victimes sont les mineurs victimes d’agression sexuelle. Il n’est pas question dans cet article de minimiser le drame vécu par les « mineurs » en question ni l’écart entre la doctrine de l’Eglise sur la sexualité et les actes en question. Il est seulement question de se demander si les mineurs en question sont les SEULES victimes desdits actes. Un homme est prêtre (quand il s’agit bien de cela)…. Et, du jour au lendemain, le voici de porté aux nues qu’il était – trop souvent – le voici, donc, accusé, voire emprisonné, dans des conditions atroces, dont la moindre n’est pas qu’il est – paraît-il – le souffre-douleur de ses codétenus…
Un des inconvénients de l’affaire dite « Barbarin » a été que l’Eglise a été soumise à la loi et aux catégories de la culture actuelle dite « démocratique ». Un évêque est poursuivi ou non selon le décret de juristes en grande partie francs-maçons, des actes sont incriminés ou non selon l’avis d’« experts » qui n’en sont pas, les mêmes actes qui, il y a trente ans, un article « sérieux » du « Monde » justifiait, et trouvait « pas si graves ». Qu’un jeune ait quinze ans plus ou moins un quart change tout.. Tout se passe comme si la culture actuelle se défaussait sur cette question de sa permissivité dans d’autres domaines…
On considère les « prédateurs » tantôt comme des névrosés tantôt comme des sujets libres et responsables. Il y a dix ans environ un prêtre lyonnais affirmait que si par malheur (présomption d’innocence) le père Lefort, poursuivi (il l’est encore) était déclaré coupable des actes qui lui étaient reprochés, il lui garderait toute son estime en tant que fondateur d’orphelinats en Afrique… Du jour au lendemain cet homme pouvait voir ignorée la moitié de sa vie et jeté en prison….
Je considère pour ma part que l’attitude de pardon est plus juste et plus libérante que l’attitude de vengeance (en espèces sonnantes et trébuchantes, la plupart du temps…). Le pardon… l’Eglise devrait être là pour le dire…


Xavier Lacroix

https://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Lacroix



Télécharger
Le Monde les Victimes du père Preynat fa
Document Adobe Acrobat 630.6 KB







Chers amis de la protection de l'enfance,

 

Afin de federer l'ensemble des acteurs mobilisés sur la protection de l'enfance au cours de cette campagne présidentielle, un collectif d'associations vous propose de vous joindre à ce mouvement pour la revue des prescriptions sur les crimes et délits sur mineurs de moins de 15 ans.

 

Pour ce faire, proposons ensemble une opération "ruban vert pomme", un code couleur que chacun pourra porter au poignet, en boutonnière ou autre, sur lequel sera inscrit la mention " STOP Prescription". Possibilité de commander directement sur le site rubanbydesign.fr

 


Chaque citoyen sensibilisé ou acteur de la cause sera libre de relayer, diffuser, communiquer ou commercialiser (outil de financement de son association) avec pour seul objectif la promotion de ce mouvement dont l'objet unique est l'interpellation des acteurs politiques sur la nécessité de revoir ces délais de prescription. Les réseaux sociaux, les sites internets et les temps de médiatisation seront nos principaux outils pour faire de cette action un mouvement citoyen, un projet commun, celui d'une nation toute entière.

 

Nous faisons le choix dans cette action de ne pas rentrer dans le débat clivant de la technique (délai, départ de prescription ou autres problèmes constitutionnels) laissant celui-ci aux personnes compétentes, qui apparaîtra dans un second temps.

 

Aussi ce projet est celui de tous et sans aucune appartenance, appropriation ou revendication.

Celui-ci est justement là pour tous nous donner la main dans une immense chaîne humaine, entourant en son cœur l'innocence de nos enfants.

 

A nos enfants, avenir de notre humanité.

Merci pour votre détermination.


pour commander le ruban vert pomme c'est simple

Vous pouvez le commander par mail, que vous soyez une association comme un particulier, chez le fournisseur que nous avons référencé : WWW.RUBANBYDESIGN.FR

Pas de minimum de commande mais 5 euros de frais de port.

 

Vous pouvez aussi commander directement auprès d'associations locales, voir la page Facebook du Ruban Vert Pomme

 

 



operation "top gun"

Le Jeudi 30 Mars 2017, les acteurs fédérés au sein de l'opération Le Ruban Vert Pomme ont proposé à tous les Lyonnais d'être témoins de son lancement officiel par un événement inédit.

En effet la société de skywriting Oui'up leur permet de s'offrir "la plus grande affiche du monde, le ciel !"

Le Ruban Vert Pomme a donc envahi l'espace aérien lyonnais grâce à deux survols de la ville, effectué par un avion d'entrainement militaire.

 

STOP PRESCRIPTION - UNIS POUR NOS ENFANTS



REDUCTION FISCALE

Le don à La Parole Libérée ouvre droit  à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200, 238 bis et 885-0 V bis du code général des impôts.

Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Si vous êtes redevables de l'ISF, vous bénéficiez d'une réduction de l'ISF  égale à 75% du montant de votre don, dans la limite de 50 000 €


la justice n'a pas de prix, mais elle a un cout...

 

 L’an dernier déjà, nous avons fait appel à vous pour nous aider à mener l’action dans laquelle vous nous apportez votre soutien.

Cette année encore, nous vous appelons à l’aide :

 

Aidez-nous à la continuer : vous la savez juste ! 

Aidez-nous à la mener sur le terrain juridique !

Aidez-nous à empêcher que d’autres enfants subissent notre sort !

C’est avant tout pour eux que nous nous battons.

Cet engagement nous dépasse, nous transcende…

Nous voulons faire changer les jurisprudences et l'interprétation des textes de loi.

 

Ce combat, nous le menons en première ligne avec une détermination intacte. 

Mais elle n’est rien et nous ne pourrons pas aller plus loin sans vous !

Face à des adversaires aux moyens illimités, nous n’avons aujourd’hui que notre volonté farouche à opposer pour changer les choses et pour une société plus responsable.

Ce devoir moral devient maintenant un combat juridique et donc financier !

 

 Votre soutien moral est précieux ; votre soutien financier est indispensable


Mobilisons nous ! Signez notre pétition !

La Parole Libérée et Séverine Mayer auteure du livre : "La parole"

vous invitent à signer notre pétition commune :

Donnons le Temps aux victimes d'obtenir justice !

 Nous vous invitons aussi à lire notre dossier complet dans l'onglet : L'imprescriptibilité

On en parle à l'Assemblée Nationale.



RECHERCHE

 

 

Le site devient volumineux, si un sujet en particulier vous intéresse, cliquez ici :

 


Nouvelle page "Rechercher"
Tapez un mot clé pour le rechercher sur notre site.

LIVRE D'OR

livre d'or destiné à recueillir vos témoignages ou vos réactions suite à la visite de notre site. C'est un espace de libre expression modéré et accessible sans inscription.

 

Si vous souhaitez débattre, faire des appels à témoins, rechercher d'autres victimes d'un même agresseur, parler avec d'autres victimes... c'est sur le forum qu'il convient de vous inscrire.



LIVRES RECENTS SUR L'AFFAIRE PREYNAT



INFORMATIONS : ENFANCE ET PARTAGE

Nous faisons  suite à la réunion qui s'est tenue le 28 juin dernier dans les locaux de l'association "ENFANCE et PARTAGE" 
Une dizaine de personnes étaient présentes (victimes prescrites ou parents).
Comme vous le savez, nous avons souhaité que cette association puisse représenter les victimes prescrites dans le cadre du procès du Prêtre Bernard. PREYNAT.
L'association la PAROLE LIBEREE ne peut pas se constituer elle-même partie civile, n'ayant pas 5 ans d'activité.
L'association ENFANCE ET PARTAGE, en raison de son expertise en la matière et de sa forte implication dans ce procès, nous a paru la mieux à même de représenter les enfants que vous étiez et qui ont souffert des faits d'agressions sexuelles de la part de Bernard PREYNAT, mais aussi les adultes que vous êtes devenus avec les blessures ou les séquelles qui sont les vôtres.
L'association ENFANCE et PARTAGE a pu expliquer lors de cette réunion, son organisation  ainsi que ses missions.
Elle a rappelé  toute sa motivation à représenter les victimes qui ne pourront pas agir individuellement en raison de la prescription.
Ce procès devra être aussi et surtout celui des victimes prescrites.
Il est fondamental que les juges comprennent qu'il ne s'agit pas du procès de 5 victimes mais bien celui de plus de 60 victimes.
Il est important pour les avocats  que vous "nourrissiez" leurs propos par vos témoignages individuels car chaque vécu est particulier.
L'association ENFANCE et PARTAGE s'engage naturellement a garder l'anonymat sur votre identité si vous le souhaitez.
Elle ne pourra pas vous représenter individuellement dans le cadre de cette procédure, mais pourra évoquer chaque situation.
Pour ceux qui le souhaiterait, il sera possible de les convoquer en qualité de témoin et ils pourront venir livrer leurs témoignages à la justice.
Vous pourrez ainsi  participer activement à ce procès.
Nous vous demandons de vous mobilisez et de vous faire connaître.
Cette démarche restera confidentielle et n'occasionnera aucun frais.
Pour cela vous pouvez contacter : 
Me DEBBACHE : au 04.78.62.39.02 ou debbache.avocat@club-internet.fr (avocat association " La parole Libérée")
Sophie Decis, par mail sophie.decis@enfance-et-partage.org (juriste de l'association ENFANCE ET PARTAGE)

 

Être entendu pour faire avancer la cause des victimes :      

(Appel aux victimes du père Preynat dont les faits sont prescrits)         

Parce que nous combattons la maltraitance depuis 40 ans et avons été la 1ère association à se constituer partie civile dans des dossiers de maltraitance à enfants, nous nous sommes rapprochés de La Parole Libérée. Nous avons décidé ensemble que notre association serait  partie civile dans le dossier de M. Preynat aux cotés des victimes. C’est pourquoi nos avocats Maitre Agathe Morel et Maitre Rodolphe Costantino, ont déposé un mémoire devant la Chambre de l’instruction ; et qu’ avec les avocats des parties civiles victimes en accord avec l'association La Parole Libérée, Maitre A. MOREL s’est déplacée à l’audience devant la cour d’appel de Lyon pour soutenir que les faits reprochés à M. Preynat ne sont pas prescrits. Poursuivant notre action nous irons également devant la cour de cassation.

Si votre vécu de victime ne peut donner lieu à des poursuites et à une réparation du fait de la prescription, il n’en est pas moins un élément important qui doit être porté et entendu à l’occasion des audiences et ce pour montrer toute l’ampleur de cette affaire, mobiliser la société et éveiller les consciences.

C’est pourquoi l’association Enfance et Partage invite les victimes dont les faits sont prescrits à se rapprocher d’elle pour que toutes les paroles soient entendues afin qu’ensemble, nous soyons plus efficaces pour prévenir de nouveaux faits. Votre anonymat, si vous le souhaitez, sera bien entendu garanti.

Vous pouvez contacter notre juriste, Sophie Decis, par mail sophie.decis@enfance-et-partage.org


En dépit du bon sens

9 mai 2016

En dépit du bon sens. (Commentaire suscité par l'article de Lyon capitale du 8 mai)

Personne ne comprend comment un prédateur sexuel peut abuser d’enfants pendant 40 ans alors que de nombreuses personnes connaissent son problème. Dans l’affaire Preynat comme dans d’autres, nous constatons que c'est malheureusement possible et même courant, surtout quand il est entouré d'admirateurs qui ne veulent pas voir et qui, lorsqu’ils savent, font tout pour aveugler les autres.


Éléments de réflexion